Mise à jour le 08/12/01
                

La Bipédie Initiale


François de Sarre


Selon le schéma classique de l'anthropologie :
Nous avons été amibe, animalcule marin, puis petit poisson.
Les poissons seraient sortis de l'eau ( il y a environ 400 millions d'années ) pour donner naissance aux amphibiens puis aux reptiles, aux dinosaures et enfin les mammifères se seraient épanouis après la disparition des "terribles lézards"...
L'Homme serait l'aboutissement de l'évolution à partir des lémuriens, après que les dinosaures nous eurent laissé la place libre, il y a quelque 65 millions d'années.
L'Homme serait un "singe" qui se serait redressé...


...pour mieux voir au-dessus des herbes...

Mais, peut-être que le singe était un hominidé qui se serait mis à marcher à quatre pattes et se serait adapté à un milieu arboricole...


Selon la théorie de la Bipédie Initiale, défendue par M. François de Sarre  :

L'Homme, comme tous les vertébrés, proviendrait d'un ancêtre commun bipède, lui-même issu d'un Homoncule marin archépagoge* !

Homoncule marin archépagoge

*L'ancêtre marin des vertébrés.

Pour aborder sereinement la théorie de la Bipédie Initiale, il faut tout d'abord faire abstraction de la théorie classique, afin de garder un esprit ouvert, et la considérer avec un regard neuf pour mieux embrasser la convergence des faits.

La théorie de la Bipédie Initiale s'appuie sur :

  • la Paléontologie ( ses découvertes, ses lacunes et ses contradictions... ),

  • l'Embryologie (17),

  • l'Anatomie comparée et

  • la Phylogénie (18).




Selon la Théorie de la Bipédie Initiale :

( Très schématiquement )
  • Après l'apparition de la vie sur Terre et la naissance des premieres Amibes, certains vers marins se seraient transformés en vertébrés.

    Reconstruction hypothétique d'un pré-vertébré marin D'après De Sarre (1992).
    Reconstruction hypothétique d'un prévertébré marin, De Sarre (1992) Vue ventrale (à gauche),
    dorsale (au milieu) et
    en coupe (à droite).


  • La tige dorsale de ce ver marin acéphale se serait transformée en colonne vertébrale.
    Puis, cet ancêtre de tous les vertébrés aurait évolué "à la manière d'une méduse" en créant au départ une poche ectodermale remplie de gaz.
    Cette poche sphérique, en se développant comme une bulle au bout de la colonne vertébrale, va contenir le cerveau et contraindre l'Homoncule marin puis terrestre à conserver la stature verticale qui le mènera à la bipédie.

    Série Phylogénique du pré-hominidé aquatique

    D'après De Sarre (1992)

    Série Phylogénique du pré-hominidé aquatique, De Sarre (1992)


  • Les Vertébrés bipèdes non-humains, ainsi que les quadrupèdes, seraient donc issus de l'archétype bipède par une série de transformations évolutives ( par déshominisation ).
    Les Cétacés sont restés et se sont développés dans l'océan.
    Sur Terre, les mammifères quadrupèdes ont divergé, tout comme les reptiles, les amphibiens, les poissons retournés à la vie aquatique, les oiseaux et les dinosaures disparus.


  • L'Homme est issu d'une lignée très ancienne et les paléontologues ont mis à jour les hominidés qui ont divergé par déshominisation.

    Arbre phylogénique humain

    ( Remontant jusqu'à 5-6 millions d'années )
    ""A partir d'une lignée de bipèdes à tête ronde, qui sont nos ancêtres directs, se développent par déshominisation de nombreux rameaux collatéraux.
    Beaucoup de ces primates n'ont eu qu'une existence très éphémère et disparurent sans laisser de traces.
    D'autres formes, comme les divers australopithèques et pithécanthropes connus se maintinrent longtemps et évoluèrent, en se déshominisant toujours davantage.
    Les grands singes africains ont divergé de l'Homme voici près de 5 millions d'années et après un stade hyperanthropoïde, puis australopithécoïde, ont gagné la forêt et se sont spécialisés dans la pratique de l'arboricolisme.
    ""

    Fançois de Sarre

    Arbre phylogénique humain jusqu'à 6 millions d'années

    Note : on peut y rajouter :

    • l'Orrorin tugenensis, le "Millennium Ancestor" âgé de 6 millions d'années et plus bipède que Lucy et consorts.
    • le Kenyanthropus platyops, l'homme à la face plate, âgé de 3,5 millions d'années et qui appartiendrait à une nouvelle espèce et à un nouveau genre.


  • L'Homme est donc très ancien !
    Et on en trouve des traces loin dans le passé...
    Voir :
    Les fossiles impossibles
    Les empreintes impossibles
    Les objets fossiles impossibles
    L'Homme a vécu en même temps que les dinosaures...
    Voir :
    Les Pierres d'Ica,
    Les figurines d'Acambaro
    (d'autres pages en préparation...)




Les quelques éléments suivants n'ont aucune prétention d'exhaustivité.
Pour être complet, il faudrait un ouvrage entier... qui sera bientôt publié par M. François de Sarre.


Suite...

Paléontologie
Embryologie
L'anatomie comparée...




Tout comme le dogme actuel, la théorie de la Bipédie Initiale comporte encore des lacunes, mais ne mérite-t-elle pas une attention toute particulière ?


Sources :

  • C.E.R.B.I.
  • "La Théorie de la Bipédie Initiale", par François de Sarre, Le Troisième Millénaire, N° 12, 13, 14, 15, 16, 17.
  • "L'Homme a-t-il été le contemporain des dinosaures ?", par François de Sarre, Tau Ceti N° 49.
  • Voir également Bibliographie.

Un grand merci à M. François de Sarre pour ses corrections et ses conseils !

Pour en savoir plus sur cette théorie hérétique,
rendez-vous sur le site du
Centre d'Etudes et de Recherches sur la Bipédie Initiale
de M. François de Sarre.

 Nouvel article en français, de M. François de Sarre sur la théorie de la
Bipédie Initiale

Vous pouvez également contacter directement M. François de Sarre en cliquant ICI.


Dans "Le Monde de L'INCONNU" N°293 de septembre/octobre 2001, vous pourrez lire un excellent article ( d'une dizaine de pages ) de M. François De Sarre sur la Bipédie Initiale.


L'évolution      Abel      Les fossiles d'hominidés impossibles      Les empreintes d'hominidés impossibles      Les Burdigaliens du Serre de Brigoule      L'extinction des Dinosaures      Les Dinosaures impossibles      Les objets fossiles impossibles      L'échelle des temps géologiques      Toumaï      L'origine ancienne de l'Homo Sapiens


Retour Paléontologie


Sommaire     Les "news"     Les Hérétiques      Archéologie     Paléontologie     Sciences de la Vie      Phénomènes Parapsychologiques      OVNI     Sciences de la Terre      Astronomie     Sciences Physiques     Mathématiques     Mythes et Légendes      Cryptozoologie     Sindonologie    


Notes :

François de Sarre :
François de Sarre

Zoologiste, ichtyologue, franco-allemand né en 1947, il est diplômé de l'Université de Sarrebruck.
Ses études sur les poissons l'ont poussé à s'interesser à l'Evolution et à la Cryptozoologie.
Il réside maintenant à Nice où il a fondé le Centre d'Etudes et de Recherche sur la Bipédie Initiale.

retour

Embryologie : Science qui traite de la formation et du développement d'un organisme animal ou végétal du stade de l'embryon à la naissance.

retour

Phylogénie : Etude de la formation et de l'évolution des espèces animales et végétales, en vue d'établir leur parenté.

retour



Copyright Les Découvertes Impossibles © 2000-2010 All rights reserved Marc ANGEE,
http://www.ldi5.com      email : marcogee wanadoo.fr