Mise à jour le 22/12/00

 
        

R.I.A.P.


 

Research Institute on Anomalous Phenomena


 

Traduction du site officiel du R.I.A.P. en anglais, avec l'aimable autorisation de M. Vladimir Rubtsov.


Traces sur la rivière Mzha
Atterrissage d'OVNI sur la rivière Mzha, près de Kharkov, Ukraine.


Institut d'Etude des Phénomènes Anormaux

Research Institute on Anomalous Phenomena
R.I.A.P.
( Kharkov, Ukraine )


Etude des OVNI
Le problème des paléo-visites
Les membres du R.I.A.P.
Bulletin du R.I.A.P.


Le 7 janvier 1990, vers 8 heures 40, M. A.M. Vorontsov, un habitant de la petite ville de Merefa, à environ 30 km au sud-sud-ouest de Kharkov, vit un grand objet en forme de toupie en rotation au-dessus de la rivière gelée Mzha.
Le diamètre de sa base était approximativement de 25 mètres et sa hauteur de 5 à 6 mètres.
L'objet se tenait sur la glace ou légèrement au-dessus dans une petite anse.
Après le décollage de l'OVNI, une trace distincte de trois cercles réguliers d'une vingtaine de mètres de diamètre persista ( voir photo plus haut ).
Le Dr Vladimir V. Rubtsov, directeur de l'Institut d'Etude des Phénomènes Anormaux (R.I.A.P.) de Kharkov et le Dr Pyotr I. Kutnyuk, membre du Conseil Scientifique du R.I.A.P., arrivèrent sur le site deux jours après l'événement.
Ils prélevèrent de la glace qui s'avéra renfermer une teneur en platine légèrement supérieure à celle de la glace alentour.
Les cercles furent examinés minutieusement.
Le 5 décembre 1995, un autre habitant des environs trouva une trace similaire à la même place.
L'enquête redémarra...
Vous pouvez lire les détails de ces cas ainsi que d'autres observations d'OVNI sur le territoire Ukrainien ou dans d'autres pays de la C.E.I., dans le bulletin RIAP, la revue officielle de l'Institut d'Etude des Phénomènes Anormaux.
Cet institut a été fondé par la compagnie Aérospatiale "Vertical".
Il a pour but l'étude scientifique de la problématique OVNI et la Recherche d'Intelligence Extraterrestre ( SETI ) ( non-classique ).
L'Institut mène ses enquêtes en collaboration étroite avec l'Académie Spatiale de la C.E.I. et l'Académie des Sciences Russe.

Le RIAP a été conçu comme une sorte de "centre de cristallisation" pour les équipes de chercheurs et les scientifiques engagés dans ces recherches.


Le problème des paléo-visites
Les membres du R.I.A.P.
Bulletin du R.I.A.P.


 

Etude des OVNI

Le problème des OVNI se subdivise en deux sous-problèmes principaux :
    celui de l'existence réelle des "Véritable OVNI" ( Genuine UFOs, GUFOs ), c'est à dire des objets et des phénomènes qui défient toute explication conventionnelle,
    et celui de leur origine.
Quelques aspects spécifiques de ce sujet le distinguent particulièrement de ceux traités habituellement par la science.
Ici, le principal "outil" est l'homme qui, à l'aide de ses organes sensoriels détecte des objets anormaux ou pseudo-anormaux.
Les caractéristiques individuelles d'un témoin, la qualité de sa vue, son attention, sa capacité à mémoriser les éléments essentiels du phénomène observé et à les restituer consciemment et correctement ont évidemment un rapport direct avec la précision et la richesse des informations contenues dans son témoignage.
En général, l'ensemble des témoignages sur les OVNI est très hétérogène à cet égard.

La communauté des chercheurs est également, si ce n'est plus, hétérogène.
Cela ne veut pas dire, évidemment, que la science et les scientifiques ont toujours raison de rechigner à examiner les données disponibles, mais cela rend leur attitude plus compréhensible.
Les "critères de qualité" font défaut aux études des "anomalies", et lorsqu'ils existent, ils ne correspondent pas, en général, aux critères scientifiques standards.

Lors des dernières décades, des progrès manifestes ont été réalisés dans la collecte et l'analyse des éléments rapportés dans les observations d'OVNI.
Il y a de bonnes raisons de supposer que les véritables OVNI existent réellement.
Toutefois, leur nature reste une énigme difficilement explicable dans les circonstances actuelles.
L'ensemble des rapports OVNI existants ne permet tout simplement pas aux spécialistes d'aboutir à une conclusion définitive.

Pour commencer à résoudre le problème OVNI, il faudrait le poser comme un problème scientifique classique, en parfaite conformité avec les critères cognitifs de la science.
Toutefois, la problématique des Objets Volants Non-Identifiés ne correspond complètement à aucune discipline scientifique établie.
C'est pourquoi, il faut la diviser en problèmes uni-disciplinaires qui pourraient être étudiés avec méthode et rigueur, en assurant une coordination interdisciplinaire efficace.
L'élaboration de ces recherches serait du plus grand intérêt pour la science et la technologie, que les GUFOs ( Véritables OVNI ) constituent ou non un phénomène fondamentalement nouveau.

C'est dans ce but que le R.I.A.P. a été créé.
Les fondateurs de l'Institut postulent l'existence physique des véritables OVNI et notre capacité à les étudier avec des équipements et des méthodes scientifiques "classiques".
Une investigation minutieuse des GUFOs au moyen de télédétection, de surveillance optique de l'atmosphère, etc., et des présumés sites d'atterrissages d'objets anormaux par des méthodes géologiques, géophysiques, géochimiques devrait accroître les données des différents aspects du phénomène.
Il est particulièrement essentiel d'organiser de manière efficace la collecte et le traitement des informations instrumentales ("régularisées") d'observations d'OVNI.
Ces informations fourniraient la base sur laquelle on pourrait établir une description complète du phénomène et ses modèles théoriques.

Les principaux axes de recherche de l'Institut dans le domaine des OVNI sont les suivants :

  1. Le développement des méthodes et des stratégies de surveillance active des OVNI à l'aide de systèmes de détection radar, optique, infra-rouge et autres.

  2. L'étude instrumentale des sites d'atterrissages présumés, de l'impact sur les systèmes biologiques, et des échantillons d'OVNI.

  3. La création d'un système efficace de reconstitution d'événements réels anormaux sur la base des témoignages des observateurs.

  4. La création d'une base de données et d'un système expert informatique pour identifier les GUFOs.

  5. Le développement de modèles physiques des GUFOs.

  6. L'examen psycho-physiologique des contactés et des "abductés".

  7. L'étude de l'histoire ufologique soviétique.


Les membres du R.I.A.P.
Bulletin du R.I.A.P.


 

Le problème des paléo-visites

Le terme "paléo-visite" désigne toute présence des extraterrestres sur Terre dans notre passé historique, préhistorique ou géologique.
Le "paléo-contact" entre les extraterrestres et les terriens pourrait constituer une partie significative des paléo-visites.
Puisque nous savons que les paléo-visites ont été possibles, sans savoir si elles ont réllement eu lieu, la science est tenue de s'y intéresser.
Le problème ne sera résolu qu'en recherchant les traces de paléo-visites.
De telles traces pourraient être :
     directes ( les débris d'un vaisseau, par exemple ),
     ou indirectes ( toute altération d'un objet terrestre semblant résulter d'une paléo-visite, par exemple : des preuves de manipulations génétiques chez les êtres vivants ; extraterrestres représentés dans diverses peintures ou évoqués dans les récits oraux ou écrits ; etc. ).

Le département de paléo-visite du R.I.A.P. s'investit, en particulier, dans l'analyse de "l'astronomie mythologique" des Dogons, qui pourrait s'avérer être la trace indirecte d'une ancienne expédition d'extraterrestres sur Terre.
La source d'information la plus importante sur cette mythologie - le livre "Le Renard Pâle" des fameux ethnologues français M. Griaule et G. Dieterlen - est en cours de traduction en russe.

Mais le programme principal de recherche de l'Institut dans le domaine de la paléo-visite est le projet "Traces Directes".
Tout le monde s'accorde sur le fait que la recherche d'Ancients Artefacts Extraterrestres ( tout comme celle de Monuments Extraterrestres ) devrait être la tâche principale de la "paléo-visitologie".
Cependant il n'y a aucune recherche véritable ; il y a seulement eu quelques tentatives pour attribuer à certaines découvertes énigmatiques le concept assez vague d'artefacts extraterrestres.
Un véritable AAE pourait être découvert par hasard n'importe quand.
On peut même supposer qu'une telle découverte s'est déjà produite plusieurs fois.
Mais pour y avoir accès, nous devons mettre en place un système efficace de collecte et d'évaluation d'informations fiables.
Ce sytème nous permettrait de réunir une banque de données et de développer des modèles théoriques rationnels et des procédures expérimentales systématiques dans ce domaine.

Le R.I.A.P. détient la "Balle de Kasimov" - une petite balle noire d'un diamètre de 4,5 cm, d'origine inconnue, trouvée en 1983 à une profondeur de 7 mètres, dans une couche d'argile rouge, en Russie centrale.
A en juger par les premières conclusions de plusieurs géologues et paléontologues, cette balle est très particulière et mérite une enquête approfondie.

Le programme "Traces Directes" comprend :

  1. La création d'une base de donées des Traces Directes Possibles.

  2. Le développement d'un système expert informatique qui permettrait d'éliminer les pseudo-AAE et les pseudo-ME, en se basant sur le résultat des enquêtes.

  3. Le développement de méthodes et de stratégies d'identification des AAE et des ME.

  4. La recherche et l'étude approfondie des TDP qui ont été découvertes puis sont tombées dans l'oubli, telles que le "Moonshaft", "l'objet d'Aiud", etc.

  5. Les études complètes de la "Balle de Kasimov".

  6. La création d'un catalogue d'éventuels AAE qui pourrait être accessible aux spécialistes pour des enquêtes et des contre-enquêtes.


Etude des OVNI
Bulletin du R.I.A.P.


 

Le personnel du R.I.A.P.

L'équipe de l'institut est composée des membres du R.I.A.P., les scientifiques et les boursiers employés à plein temps et des membres collaborateurs du R.I.A.P., engagés temporairement ou sous contrat.
Ce sont d'éminents spécialistes en physique, en astronomie, en histoire, en psychologie et dans d'autres disciplines.

Participent aux travaux du Conseil Scientifique et du Comité Consultatif de l'Institut, des spécialistes en ufologie et en Recherche d'Intelligence Extraterrestre, Russes et Ukrainiens tels que :

  • A.V. Beletsky, M. A., historien étudiant les vagues d'OVNI en Russie avant 1917.
  • V.A. Buerakov, Ph. D., physicien réputé pour son modèle d'OVNI basé sur la théorie des champs électromagnétiques super-puissants.
  • Dr E.A. Ermilov, Ph. D., spécialiste en radio-détection des phénomènes aériens anormaux.
  • Dr V.N. Fomenko, Ph. D., qui a étudié la fameuse découverte de Vashka et d'autres artefacts supposés d'origine extraterreste.
  • Y.A. Fomin, doyen d'ufologie en Russie.
  • Dr L.M. Gindilis, Ph. D., astronome et spécialiste du SETI ( Recherche d'Intelligence Extraterrestre ).
  • P.I. Kutniuk, Ph. D., qui a découvert les traces d'atterrissage d'OVNI de Mzha.
  • Y.N. Morozov, Ph. D., un enquêteur russe de premier plan sur le problème des paléo-visites.
  • Dr Y.V. Platov, Ph. D., vice-président du Groupe Académique d'Etude des OVNI.
  • A.F. Pugach, Ph. D.,un éminent astronome ukrainien et spécialiste du SETI.
  • A.D. Ursul, Ph. D., Président de la "Russian Academy of Cosmonautics".
  • N.V. Vasilyev, M. D., directeur scientifique de l'expédition interdisciplinaire, indépendante "Tunguska".
  • Dr V.K. Zhuravlev, Ph. D., qui a étudié l'explosion de la Tunguska.
  • etc.

Le Dr Vladimir V. Rubtsov, Ph. D., est directeur de l'Institut et rédacteur en chef de son bulletin.

Le Comité Consultatif comprend également un groupe de scientifiques et d'ingénieurs occidentaux renommés :

  • V.-J. Ballester Olmos, M. S. ( Espagne ).
  • Dr T.E. Bullard, Ph. D. ( USA ).
  • F. Coppens, M. S. ( Royaume-Uni ).
  • R.W. Gray, B. S., M. S., M. A. ( USA ).
  • Dr R.F. Haines, Ph. D. ( USA ).
  • J. McCampbell, B. S. ( USA ).
  • Dr A. Meessen, Ph. D. ( Belgique ).
  • G. Sassoon, M. A. ( Royaume-Uni ).


Etude des OVNI
Le problème des paléo-visites


 

Bulletin du R.I.A.P.

Pour informer la communauté scientifique internationale des résultats des enquêtes menées par les spécialistes du R.I.A.P. et d'autres scientifiques sur le territoire de l'ex-Union Soviétique, nous avons lancé, en 1994, une revue spéciale : "le Bulletin du R.I.A.P.".
C'est le seul périodique sérieux traitant des anomalies publié dans la Communauté des Etats Indépendants en anglais.
On trouve dans le Bulletin du R.I.A.P. des articles d'investigation, de brèves communications, des critiques de livres, le courrier des lecteurs, etc.
Les Bulletins suivants peuvent être commandés au R.I.A.P.

  • RIAP Bulletin Vol. 1, No. 1, (January-March 1994):
    1. RIAP: Some Basic Data.
    2. V. A. Buerakov. UFOs as Objects of Study by Terrestrial Physics.
    3. A. V. Arkhipov. Astrodynamical Aspects of Paleovisitology.
  • RIAP Bulletin Vol. 1, No. 2, (April-June 1994):
    1. V. V. Rubtsov. Post-Soviet Ufology: A View from Inside.
    2. V. I. Mazhuga. UFOs: A Possible Mechanism of Formation, Behavior and Environmental Impact.
    3. A. V. Arkhipov. Search for Alien Artifacts on the Moon: A Justification.
    4. B. Haisch. Exploring the Frontiers in the Journal of Scientific Exploration.
  • RIAP Bulletin Vol. 5, No. 3-4 (July-December 1999):
    1. V. V. Rubtsov. The Gist of the Matter.
    2. Y. V. Platov, B. A. Sokolov. History of State-Directed UFO Research in the USSR.
    3. R. F. Haines, F. Carter. RB-36H Navigator Describes 1956 Daytime UFO Close Encounter.
    4. V. Menitskiy. A Pilot and a UFO.
    5. M. Fedorovskiy. A New Book on Soviet Ufology.

Le Bulletin du RIAP est trimestriel.

Pour les détails de l'abonnement cliquez ICI 

Addresse postale de l'Institut :

RIAP 
P.O.Box 4684 
61022 Kharkov-22 
Ukraine 


Etude des OVNI
Le problème des paléo-visites
Les membres du R.I.A.P.


Site officiel, en anglais, du R.I.A.P.


Retour à la page sur la recherche officielle



A voir également...
Le GEPAN/SEPRA/GEIPAN     CRIDOVNI     Pocantico     CEFAA     Le rapport COMETA      Les Associations Ufologiques     


Pourquoi les scientifiques ne s'intéressent pas aux OVNI ?      Les Déclarations      Le Problème des Preuves      Les Phénomènes Naturels      Les Debunkers      L'Histoire Officielle      Les OVNI dans l'Histoire     



Retour à la page sur les OVNI.
 



Sommaire     Les "news"     Les Hérétiques      Archéologie     Paléontologie     Sciences de la Vie      Phénomènes Parapsychologiques      OVNI     Sciences de la Terre      Astronomie     Sciences Physiques     Mathématiques     Mythes et Légendes      Cryptozoologie     Sindonologie    



Copyright Les Découvertes Impossibles © 2000-2010 All rights reserved Marc ANGEE,
http://www.ldi5.com      email : marcogee wanadoo.fr