Mise à jour le 15/10/03
        

Les OVNI
au XXe siècle

Avant 1947...


Nuremberg 1561
Image © Yves Bosson / Agence Martienne


 

  • En juillet 1946, après la seconde guerre mondiale, les objets volants les plus exceptionnels sont les fusées V2 allemandes qui ont impressionné le monde entier.

    On appelle donc "Fusées Fantômes" les aéronefs inconnus sans ailes, vusLe Figaro du 5 septembre annonce plus de 2 000 observations ) et détectés par les radars militaires de l'époque, en Suède, en Finlande, puis en septembre, en Belgique, en France, au Portugal et finalement en Grèce et en Turquie.

    Ces "Fusées Fantômes" ont la capacité surprenante pour une fusée de voler à l'horizontale longtemps et d'effectuer des manoeuvres brutales, des piqués puis des montées en chandelle. Elles sont également capables de voler très lentement et leur vitesse maximale mesurée au radar est de 800 km/h.

    Un général américain, James Doolittle, et un général britannique, David Sarhnoff, sont dépêchés sur place pour enquêter. Dans leur rapport du 23 août, ils rejettent l'hypothèse d'une origine soviétique.

    A cette occasion, les suédois, craignant pour la sécurité nationale, forment un "Comité Fusées Fantômes", qui publie ses conclusions après la fin de la "vague", le premier décembre :
    "...Même si le corps principal des témoignages peut se rattacher à l'observation de phénomènes célestes, le comité ne peut pas considérer que certains des faits exposés relèvent seulement de l'imagination populaire".

    Fusée Fantôme


  • Durant la seconde guerre mondiale, les pilotes observent des "Foo Fighters" ou "Kraut-Bolids" pour les alliés. Chaque camp pensent avoir à faire à une arme secrète des ennemis, ( tout comme à présent certains voudraient réduire les OVNI à de simples expérimentations de prototypes militaires ).

    Foo Fighters Kraut Bolids

    • Le 23 novembre 1944, le lieutenant pilote Edward Schluter de la 415e escadrille des chasseurs de nuit de l'armée de l'air américaine basée en Angleterre observe une véritable formation d'une dizaine de disques lumineux se déplaçant à une vitesse effrayante. La formation est suivie au sol par le lieutenant radariste Donald J. Meirs et à bord par le lieutenant du service de renseignements F. Ringwald, observateur.

    • En septembre 1944, lors de l'essai d'un Messerschmitt à réaction ME-262 Schwab, le pilote remarque deux points lumineux vers lesquels il pique plein gaz. Il se retrouve alors en face d'un cylindre de plus de 100 mètres de long, sans ailes mais doté de sortes d'antennes métalliques. Sur le côté, il aperçoit des ouvertures rondes en forme de hublots. Il estime sa vitesse supérieure à 2 000 Km/h.

    • En février 1944, à la suite d'un lancement de fusées expérimentales, un film est projeté  devant les autorités, en présence de Goebbels, Himmler, Kammler et de nombreux officiers supérieurs. Il révèle la présence d'un corps sphérique que personne n'avait vu sur le terrain et qui s'élève en tournant autour de la fusée.

    • En décembre 1943, un engin silencieux oblong qui survole Hambourg est pris en chasse par deux bombardiers, détecté par le radar et vu par de nombreux témoins. Il volait à 3 450 Km/h.
      A Pennemünde, les experts sont formels, ce n'est ni un avion, ni une fusée. A deux reprises, des cigares volants sont filmés par des avions fusées Komet en cours d'essai.

    • Le 25 mars 1942, le commandant pilote Roman Sobinski revient d'une opération de bombardement au-dessus d'Essen dans la Rurh. En passant au-dessus du Zuiderzee, au nord de la Hollande, son mitrailleur de queue lui signale un disque lumineux de couleur orange qui les suit. Après différentes manoeuvres pour s'en défaire, ordre est donné au mitrailleur de tirer. Plusieurs projectiles ont bien l'air de pénétrer dans le cercle lumineux, mais sans résultat, bien que l'objet soit à environ 150 mètres. Puis le disque volant disparaît à grande vitesse.

    • En mars 1942, le Capitaine Fischer, commandant de la base secrète de Banak en Norvège, donne l'alerte, un point lumineux semble surveiller la base. Dans un Messerschmitt 109, Fischer se lance à la poursuite de ce qu'il décrira comme "une baleine volante à silhouette de dirigeable, métallique et comme enveloppée d'air chaud". Et tandis qu'il s'interroge sur la conduite à tenir, brusquement, l'engin disparaît.

    • Le 26 février 1942, le croiseur Tromp, de la marine royale hollandaise, traverse la mer de Timor quand l'officier de quart aperçoit un énorme disque d'aluminium qui s'approche du vaisseau à grande vitesse. Pendant trois heures, il tourne en altitude au-dessus du croiseur et disparaît enfin à une très grande vitesse, estimée à environ 6 000 Km/h.

    • En 1941, des officiers britanniques envoyés en Somalie et en Erythrée rédigent plusieurs rapports dans lesquels ils consignent de curieuses observations : des disques étincelants semblent stationner au-dessus des zones de combat.


  • En 1936, à plusieurs endroits au pays Basque, entre San Sebastian et Biarritz, des militaires anglais voient une fusée éclairante ou un projectile traçant décrivant une trajectoire à angle droit, à très grande vitesse, comme une banderole de fumée blanche qui éclate en flammes de couleur orange, sans bruit ni explosion.


  • En 1935, de nombreux témoins ont pu observer un objet en forme de disque qui planait immobile et silencieux au-dessus de la capitale d'Addis-Abeba.


  • En 1933, en Suède, l'Etat-Major confirme à la presse la présence d'avions fantômes, des aéronefs gris sans marques, silencieux et volant par tous les temps, même en pleine tempête et équipés d'un puissant projecteur. Les suédois seront les premiers à créer un bureau d'enquête sur ces "avions fantômes".


  • En 1931, au-dessus de la mer de Tasmanie, Sir Francis Chichester, le célèbre navigateur, aperçoit, au cours d'un vol entre l'Australie et la Nouvelle-Zélande, des lumières vives bougeant irrégulièrement et à grande vitesse dans le ciel. Il décrit l'une d'entre elles comme une sorte de perle d'argent qui brille comme un projecteur ou un héliographe. L'étrange objet s'approche de son appareil, se déplace face à son avion puis disparaît soudainement.


  • Le 13 octobre 1917, au Portugal, à Fatima, devant une foule de plus de 70 000 personnes, la pluie cesse, les nuages se dissipent, révélant un disque brillant, couleur de nacre, qui tourne et émet des rayons de lumière colorée. Il cesse de tourner et tombe vers le sol avec un mouvement de chute de feuille morte, puis il reprend son ascension et disparaît dans le Soleil.


  • D'octobre 1912 à mars 1913, le Royaume-Uni, la Belgique, les Pays-Bas, la France et l'Allemagne font face à une vague de dirigeables dont certains ont des caractéristiques de vol hors du commun quant à leur vitesse et leur déplacement par rapport au vent.


  • En 1909, au mois de mars, le sud de l'Angleterre est survolé par d'étranges formes sombres, porteuses de puissants projecteurs éclairant le sol. Les allemands sont accusés d'envoyer des Zeppelins pour espionner. La vague se déplace en Nouvelle-Zélande en juillet, puis en Australie en août, pour revenir en septembre en Nouvelle-Zélande, puis plus rien.

    Airship


  • En 1907, en Norvège, un OVNI est photographié au-dessus du port de Drobach.

    OVNI en Norvège


Page suivante, les OVNI au XIXe siècle

Page Précédente

 
XVIIIe siècle      XVIIe siècle      XVIe siècle      XVe siècle      XIVe siècle      XIIIe siècle      XIIe siècle      XIe siècle      Xe siècle      IXe siècle      VIIIe siècle      VIe siècle      Ve siècle      Ie siècle      Ie siècle Av J.C.      IIe siècle Av J.C.      IIIe siècle Av J.C.      XIVe siècle Av J.C.      Dans la préhistoire     



Pourquoi les scientifiques ne s'intéressent pas aux OVNI ?      Où en est la recherche officielle     Les Déclarations     Le Problème des Preuves      Les Phénomènes Naturels     Les Debunkers     L'Histoire Officielle    




Retour à la page sur les OVNI.


Sommaire     Les "news"     Les Hérétiques      Archéologie     Paléontologie     Sciences de la Vie      Phénomènes Parapsychologiques      OVNI     Sciences de la Terre      Astronomie     Sciences Physiques     Mathématiques     Mythes et Légendes      Cryptozoologie     Sindonologie    



Copyright Les Découvertes Impossibles © 2000-2010 All rights reserved Marc ANGEE,
http://www.ldi5.com      email : marcogee wanadoo.fr