Mise à jour le 28/03/01
        

Les Déclarations
des Astronautes, Cosmonautes
et des Pilotes


Astronaute


Le phénomène OVNI a tellement été ridiculisé, qu'il est de bon ton de sourire dès que l'on en parle pour paraître savant et non crédule, rationnel et intelligent. Le corollaire de cette attitude est que si l'on en parle sérieusement, on est un naïf ou un imbécile.

Dans quelle catégorie classerez-vous les hommes qui ont fait ces déclarations ?





Les Astronautes et les Cosmonautes


Astronautes Cosmonautes Pilotes
Scott Carpenter
Eugene Cernan
James A. Lovell
John Glenn
Gordon Cooper
Donald Slayton
James Mcdivitt
Pete Conrad
Edgar D. Mitchell
mission Apollo XIV
Yevegni Khrunov
Georgiy M. Grechko
Vladimir Kovalyonok
Pavel Popovich
Gabriel Voisin
Louis Bréguet
Pierre Clostermann
autres...


 



Scott Carpenter qui a participé au programme Mercury, a déclaré :

Scott Carpenter

"At no time, when the astronauts were in space were they alone:
there was a constant surveillance by UFOs."

"A aucun moment, alors qu'ils étaient dans l'espace, les astronautes n'étaient seuls : ils étaient surveillés en permanence par les OVNI."

Retour SOMMAIRE page.

Eugene Cernan, commandant d'Apollo 17, qui a également fait partie de l'équipage d'Apollo 10, a déclaré dans le "Los Angeles Times" de janvier 1973 :

Eugene Cernan

"I'm one of those guys who has never seen a UFO. I've been asked and I've said publicly I thought they were somebody else, some other civilization."

Propos recueillis par Chriss, Nicolas, "Cernan Says Other Earths Exist".

"Je suis l'un de ceux qui n'ont jamais vu un OVNI. On m'a interrogé et j'ai dit publiquement que je pensais qu'ils venaient d'ailleurs, d'une autre civilisation."

Retour SOMMAIRE page.

Durant le vol Gemini 12 en 1966, avec Edwin E. Aldrin, James A. Lovell dit avoir vu :

James A. Lovell

"Four objects lined up in a row. I knew that they weren't stars."

"Quatre objets alignés. Je savais que ce n'était pas des étoiles."

Retour SOMMAIRE page.

Le Sénateur, colonel John Glenn, le premier astronaute américain a déclaré :

John Glenn

"Certain reports of flying saucers to be legitimate."

"Certains rapports sur les OVNI sont fondés."

Et quelques années plus tard...

Au cours d'un show télévisé sur la chaîne américaine NBC, le mardi 6 mars 2001 :

"Back in those glory days, I was very uncomfortable when they asked us to say things we didn't want to say and deny other things.
Some people asked, you know, were you alone out there ?
We never gave the real answer, and yet we see things out there, strange things, but we know what we saw out there.
And we couldn't really say anything.
The bosses were really afraid of this, they were afraid of the War of the Worlds type stuff, and about panic in the streets.
So, we had to keep quiet.
And now we only see these things in our nightmares or maybe in the movies, and some of them are pretty close to being the truth.
"

"En ces jours glorieux, j'étais très mal à l'aise lorsque l'on nous demandait de dire des choses que nous ne voulions pas et d'en démentir d'autres.
Certaines personnes nous demandaient, vous savez, étiez-vous seuls là haut ?
Nous n'avons jamais répondu la vérité, et cependant nous avons vu des choses là bas, des choses étranges, mais nous savons ce que nous avons vu là haut.
Et nous ne pouvions réllement rien dire.
Nos supérieurs avaient vraiment très peur de cela, ils avaient peur d'un truc du genre de la guerre des mondes, et de la panique générale dans les rues.
Donc, nous devions rester silencieux.
Et maintenant nous voyons ces choses seulement dans nos cauchemars ou peut-être dans des films, et certaines sont très proches de la vérité."

Retour SOMMAIRE page.

Le Major Gordon Cooper a formellement démenti avoir vu un OVNI lors de son vol spatial, il a cependant vu des OVNI dans les années 50 alors qu'il était encore pilote de chasse en allemagne.

Gordon Cooper

"Several days in a row we sighted groups of metallic, saucer-shaped vehicles at great altitudes over the base, and we tried to get close to them, but they were able to change direction faster than our fighters. I do believe UFOs exist and that the truly unexplained ones are from some other technologically advanced civilization. From my association with aircraft and spacecraft, I think I have a pretty good idea of what everyone on this planet has and their performance capabilities, and I'm sure some of the UFOs at least are not from anywhere on Earth."

Omni, Vol. 2, N° b, mars 1980.

Pendant plusieurs jours d'affilés nous avons observé des engins métalliques en forme de soucoupes, à de très hautes altitudes au-dessus de la base, et nous avons essayé de nous approcher d'eux, mais ils étaient capables de changer de directions beaucoup plus rapidement que nos chasseurs.
Je crois vraiment que les OVNI existent et que les véritables cas inexpliqués proviennent d'une autre civilisation technologiquement avancée.
Au vue de mon expérience aéronautique et spatiale, je pense avoir une idée assez précise de ce que tout le monde sur cette planète, a sur les capacités de leurs performances, et je suis sûr qu'au moins quelques uns de ces OVNI ne viennent pas de la Terre.

En 1985 il fit une déclaration solennelle aux Nations Unies :

Gordon Cooper

"I believe that these extraterrestrial vehicles and their crews are visiting this planet from other planets which obviously are a little more technically advanced than we are here on Earth. I feel that we need to have a top level, coordinated program to scientifically collect and analyze data from all over the earth concerning any type of encounter, and to determine how best to interface with these visitors in a friendly fashion. We may first have to show them that we have learned to resolve our problems by peaceful means, rather than warfare, before we are accepted as fully qualified universal team members. This acceptance would have tremendous possibilities of advancing our world in all areas. Certainly then it would seem that the UN has a vested interest in handling this subject properly and expeditiously."
"For many years I have lived with a secret, in a secrecy imposed on all specialists and astronauts. I can now reveal that every day, in the USA, our radar instruments capture objects of form and composition unknown to us. And there are thousands of witness reports and a quantity of documents to prove this, but nobody wants to make them public. Why? Because the authorities are afraid that people may think of some kind of horrible invaders. So the password still is: We have to avoid panic by all means."

"Je crois que ces vaisseaux extraterrestres et leurs équipages qui visitent la Terre à partir d'autres planètes sont d'une manière évidente un peu plus avancés technologiquement que nous.
Je pense que nous avons besoin d'un programme coordonné de très haut niveau pour collecter et analyser scientifiquement les données de l'ensemble de la planète sur les différents types de rencontre afin de déterminer comment interagir au mieux avec nos visiteurs d'une manière amicale.
Nous devrions tout d'abord leur montrer que nous avons appris à résoudre nos problèmes de manière pacifique plutôt que par la guerre, avant d'être acceptés en tant que membre à part entière de l'équipe universelle.
Cette admission offrirait à notre monde de fantastiques possibilités de progrès dans tous les domaines.
Il semblerait alors certain que les Nations Unies possèdent un droit acquis à traiter ce sujet de façon appropriée et rapide.
Pendant des années, j'ai vécu avec un secret, le secret imposé à tous les spécialistes et les astronautes.
Je peux maintenant révéler que chaque jour, aux Etats-Unis, nos radars repèrent des objets de forme et de nature inconnues.
Et il y a des milliers de rapports de témoins et quantités de documents qui le prouvent, mais personne ne veut les rendre publics.
Pourquoi ? Parce que les autorités ont peur que les gens imaginent une espèce d'horribles envahisseurs.
Donc le maître mot demeure : Nous devons éviter la panique à tout prix."

Dans une autre interview, il ensuite déclaré:

"As far as I am concerned, there have been too many unexplained examples of UFO sightings around this Earth for us to rule out the possibilities that some form of life exists out there beyond our own world."

"En ce qui me concerne, il y a eu beaucoup trop d'exemples d'observations d'OVNI inexpliquées dans le monde pour éliminer la possibilité d'une vie extraterrestre."

Retour SOMMAIRE page.

L'astronaute du programme Mercury, Donald "Deke" Slayton a rapporté dans son livre la rencontre qu'il a faite avec un OVNI lors d'un vol d'essai en 1951 : ( résumé ) :

Donald <i>Deke</i> Slayton

"I was testing a P-51 fighter in Minneapolis when I spotted this object.
I was at about 10, 000 feet on a nice, bright, sunny afternoon.
I thought the object was a kite, then realized that no kite is gonna [sic] fly that high.
As I got closer, it looked like a weather balloon, gray and about three feet in diameter.
But as soon as I got behind the darn thing, it didn't look like a balloon anymore.
It looked like a saucer, a disc.
About that same time, I realized that it was suddenly going away from me - and there I was, running at about 300 miles an hour.
I tracked it for a little while, and then all of sudden the damn thing just took off.
It pulled about a 45-degree climbing turn and accelerated and just fat disappeared.
A couple of days later, I was having a beer with my commanding officer, and I thought, `What the hell, I'd better mention something to him about it.'
I did, and he told me to get on down to intelligence and give them a report.
I did, and I never heard anything more on it."

Egalement rapporté lors d'une interview au "National Enquirer", le 23 octobre, 1979.

"J'effectuais un vol d'essais sur un chasseur P-51 à Minneapolis quand j'ai repéré cet objet.
Il était environ à 10 000 pieds en ce bel après-midi ensoleillé.
J'ai pensé que c'était un cerf-volant, puis j'ai réalisé qu'aucun cerf-volant ne pourrait voler aussi haut.
Comme je me rapprochait, cela ressemblait à un ballon sonde, gris et d'un diamètre d'environ 1 mètre.
Mais aussitôt que je me plaçais derrière cette sacré chose, cela ne ressemblait plus à un ballon.
Cela ressemblait à une soucoupe, un disque.
Au même instant, je pris conscience qu'il s'éloignait de moi tout d'un coup - et j'étais là, volant à plus de 500 km/h.
Je l'ai poursuivi pendant quelques instants et puis subitement cette fichue chose a simplement 'décollé'.
Elle a grimpé avec un angle de 45° en virant et en accélérant et a tout bonnement disparu.
Deux jours plus tard, je prenais une bière avec mon commandant, et je me suis dit, ' bon sang, je devrais lui en parler'.
Je l'ai fait et il m'a dit d'aller aux renseignements et de leur faire un rapport.
Je l'ai fait, et je n'en ai plus jamais entendu parlé."

Retour SOMMAIRE page.

L'astronaute James Mcdivitt, a déclaré :

"Mon observation d'OVNI a eu lieu il y a longtemps, en 1965 lors de la mission spatiale Gemini IV. Je regardais par le hublot lorsque j'ai aperçu un objet cylindrique auquel était attaché un tuyau ou une antenne.
Une photo est sortie après qui ne correspondait malheureusement pas du tout à l'objet que j'avais vu. Cela ressemblait plutôt à des tâches de lumière."

Retour SOMMAIRE page.

Conversation radio entre Houston et l'astronaute Pete Conrad au cours de la mission Apollo 12 en 1969 :

Conrad :

Il y a un objet derrière nous, il tourne sur lui-même...il est toujours à la même distance, on dirait qu'il nous suit.


Houston : Roger, Pete, cet objet que vous avez repéré près du hublot, nous pensons qu'il pourrait s'agir d'un des panneaux.
Conrad :

Cela pourrait être vrai mais quand nous nous sommes retournés, j'ai vu un de ces objets faire un bond à une vitesse très élévée.

Retour SOMMAIRE page.

L'astronaute Edgar D. Mitchell, qui a, entre autre, piloté le module lunaire d'Apollo 14, a déclaré en 1971 :

Edgar Mitchell

"We all know that UFOs are real. All we need to ask is where do they come from."

"Nous savons tous que les OVNI sont réels. La question est : d'où viennent-ils ? "

Il a par ailleurs déclaré qu'il croyait que des appareils militaires utilisaient une technologie dérivée d'un vaisseau extraterrestre capturé et démantelé. Ce prétendu secret a perduré pendant des décennies sous la férule d'un gouvernement parallèle indépendamment du président et des plus hautes autorités du Pentagone.

Lors d'une conférence publique, il déclara :

"When I went to the moon 26 years ago, it was conventional wisdom, religiously and philosophically, that we were still the biological center of the universe. Few, if any, thinking, knowledgeable people accept that theory anymore."

"Quand j'ai été sur la Lune, il y a 26 ans, cela faisait partie de la sagesse populaire, religieuse et philosophique de croire que nous étions le centre biologique de l'univers.
Peu, si tant est qu'il en reste, de gens instruits et cultivés acceptent encore cette théorie."

"Je suis convaincu qu'il existe d'autres formes de vie dans l'univers. La question est de savoir quel est leur degré de développement, combien de milliers d'années de plus que nous.
D'après ce que je sais aujourd'hui, d'après ce que j'ai vu et expérimenté, je pense que les preuves sont formelles et beaucoup d'entre elles sont classées top-secret par le gouvernement."

Puis le 4 décembre 1991, lors d'une conférence organisée par l'Institut des Sciences Noetic, à New-York :

"I've changed my position in the last two or three years - the last two years to be precise - to suggest that the evidence is strong enough that we really need to have serious open discussion and release of information that it is quite clear the government and other governments do hold, and that this become a part of our official knowledge...
Now, whether it's true or not, it deserves to be handled with a serious investigation.
There is too much smoke here not to be fire...
If it's real, let's get it out in the open ; let's break the deadlock that bureaucracy has on this.
There is enough evidence pointing in the direction that clearly there is information being withheld.
How far we can go with it, I don't know."

J'ai changé de position ces deux ou trois dernières années - ces deux dernières années pour être précis - pour suggérer
- que nous disposons maintenant de suffisamment de preuves
- que nous avons réellement besoin d'avoir un débat sérieux et ouvert
- et une déclassification des informations, qu'il est maintenant parfaitement clair que le gouvernement et d'autres gouvernements détiennent
- et que cela fasse parti de nos connaissances officielles...
Maintenant, que cela soit vrai ou non, cela mérite une sérieuse investigation.
Il y a là beaucoup trop de fumée pour qu'il n'y ait pas de feu...
Si c'est réel, occupons-nous en au grand jour ; brisons les verrous que cette bureaucratie a posé sur tout cela.
Il y a assez de preuves qui montrent clairement que ces informations sont dissimulées. Où pourrons-nous aller avec tout cela, je ne le sait pas.

Retour SOMMAIRE page.

Liaison radio attribuée à la mission Apollo XIV en 1971, qui aurait été "piratée par des radio-amateurs", démentie par la NASA, évidemment !

Astronaute :"Qu'est-ce que c'est ?"
Houston :"Ne vous inquiétez pas, continuez votre mission."
Astronaute :"Oh les gars ! C'est vraiment fantastique, vous ne pouvez pas imaginer !"
Houston :"Roger, nous sommes au courant. Allez de l'autre côté, retournez de l'autre côté !"
Astronaute :"Mon Dieu ! Qu'est-ce que cela peut bien être ? Il y a une lumière par là maintenant."
Houston :"Brouillez les communications !"

Retour SOMMAIRE page.

Le cosmonaute, pilote de Soyouz-5, Yevgeni Khrunov a déclaré dans la revue "Spoutnik" de décembre 1980 :

"Is the presence of extraterrestrial civilizations conceivable ? Of course !
Before the uniqueness of the earth is demonstrated, this assumption should be taken as quite legitimate.
As regards UFOs, their presence cannot be denied.
Thousands of people have seen them.
It may be that their source is optical effects, but some of their properties, for instance, their ability to change course by 90 degrees at great speed, simply stagger the imagination."

La présence de civilisations extraterrestres est-elle concevable ? Bien sûr !
Tant que l'unicité de la Terre n'est pas démontrée, cette hypothèse doit être considérée comme tout à fait valable.
En ce qui concerne les OVNI, leur présence ne peut être niée.
Des milliers de gens en ont vu.
Il se pourrait qu'ils soient dus à des effets d'optique, mais certaines de leurs caractéristiques, par exemple, leur capacité à changer de cap de 90° à grande vitesse, dépasse tout simplement l'imagination.

Retour SOMMAIRE page.

Le Cosmonaute russe, Georgiy M. Grechko qui a participé à plusieurs missions Soyuz et Salyut, a déclaré :

Grechko

"Si j'étais libre de dire ce que j'ai vu dans l'espace, le monde en serait stupéfait."

Retour SOMMAIRE page.

Les cosmonautes Vladimir Kovalyonok et Aleksander Ivanchenkov ont aperçu un OVNI au cours de la mission Soyouz 29 en juin 1978.

"L'objet se déplace à 20-30 degrés, il passe sous notre appareil.
On dirait une balle, elle grossit de plus en plus.
C'est orange foncé, elle évolue trop près de nous."

En 1993, dans son village de Kosnikov, près de Moscou, le Général-Major d'aviation Vladimir Kovalyonok a déclaré, dans une interview vidéo avec Giorgio Bongiovanni :

"On May 5, 1981, we were in orbit in the Salyut-6 space station.
I saw an object that didn't resemble any cosmic objects I'm familiar with.
It was a round object which resembled a melon, round and a little bit elongated.
In front of this object was something that resembled a gyrating depressed cone.
I can draw it, it's difficult to describe. The object resembles a barbell.
I saw it becoming transparent and like with a `body' inside.
At the other end 1 saw something like gas discharging, like a reactive object.
Then something happened that is very difficult for me to describe from the point of view of physics.
Last year in the magazine Nature I read about a physicist... we tried together to explain this phenomenon and we decided it was a `plasma-form'.
I have to recognize that it did not have an artificial origin.
It was not artificial because an artificial object couldn't attain this form.
I don't know of anything that can make this movement... tightening, then expanding, pulsating.
Then as I was observing, something happened, two explosions.
One explosion, and then 0.5 seconds later, the second part exploded.
I called my colleague Viktor Savinykh, but he didn't arrive in time to see anything.

"What are the particulars ? First conclusion : the object moved in a sub orbital path, otherwise I wouldn't have been able to see it.
There were two clouds, like smoke, that formed a barbell.
It came near me and I watched it.
Then we entered in to the shade for two or three minutes after this happened.
When we came out of the shade we didn't see anything.
But during a certain time, we and the craft were moving together."

Retour SOMMAIRE page.

Lors du Symposium International du MUFON en 1992, le Général-Major Pavel Popovitch, l'un des tout premiers cosmonaute, "Héro de l'Union Soviétique" ( invité en tant que président de l'Association Ufologique Unifiée de la CEI ), fit une conférence sur le thème :
"Ufology in the Commonwealth of Independent States: Organization Problems".

"Today it can be stated with a high degree of confidence that observed manifestations of UFOs are no longer confined to the modern picture of the world, or the simple refutation of the orthodox natural science paradigm.
The historical evidence of the phenomenon, the singularity of its newly gained kinematic, energetic, and psychophysical features allows us to hypothesize that ever since mankind has been co-existing with this extraordinary substance, it has manifested a high level of intelligence and technology.
The UFO sightings have become the constant component of human activity and require a serious global study.
In order to realize the position of man on earth and in the universe, ufology, the scientific study of the UFO phenomenon, should take place in the midst of other sciences dealing with man and the world...

"The influence the UFO has on people, as well as the effects it produces, should become the items of special research.
The UFO's interaction with the environment, the behavior that it motivates, and its genesis, also present interesting areas for concentrated study.
Today, many specialists have come to the opinion that [UFO] phenomenon research should be taken up along with understanding and comprehension of other unexplained phenomena...
The development of new approaches for the identification and study of energy and information processes will allow for an enthusiastic move toward the comprehension of the phenomenon.
The results of these studies should aid the survival of the people on earth...

"It's necessary to carry out the popular ufological enlightenment, since the probability for a meeting of a person with a UFO exists, and this person should be ready for this event.
Precautionary measures are especially important.
It's necessary to tell the truth, which has been distorted previously by the politically engaged sciences and most recently by ufological dilettantes.
The main purpose of the primary local groups, that of controlling the ufological situation, mustn't be forgotten.
The ufologists should know all the UFO's landing places and contacts in their regions.
They should have relations with the local authorities, and in particular, with the police, the civil defense bodies, as well as information, scientific, and medical organizations."

Retour SOMMAIRE page.




Les pilotes


M. Gabriel Voisin, constructeur aéronautique, pionnier de l'aviation :

Gabriel Voisin

"Ces explorateurs extra-terrestres sont séparés de nous par une barrière plus infranchissable que l'Himalaya : notre retard technique et notre plus haute ignorance."

Retour SOMMAIRE page.

M. Louis Bréguet, constructeur aéronautique :

Louis Bréguet

"Les disques volants utilisent un moyen de propulsion différent des nôtres. Il n'y a aucune autre explication possible :
les soucoupes volantes viennent d'un autre monde."

Retour SOMMAIRE page.

M. Pierre Clostermann, as de la seconde guerre mondiale :

Pierre Clostermann

"Les soucoupes volantes ont une origine extra-terrestre. Ni les russes ni les américains ne sont capables de construire des machines de cette sorte. Les caractéristiques de ces engins sont nettement supérieures aux possibilités actuelles de la science."

Retour SOMMAIRE page.

Cdt J. Howard, a observé un immense cigare volant et 10 "soucoupes" :

"Ce doit être des espèces de vaisseaux aériens d'un autre monde."


Cdt W. B. Nash, a observé 6 gros disques :

"Je crois que ces engins étaient commandés par des Intelligences Extra-terrestres."


Cdt R. Adikes, dont l'appareil a été accompagné par un objet lumineux:

"Avant cette observation, je n'étais pas convaincu de l'existence des OVNI, maintenant j'y crois !"


Et tant d'autres pilotes qui ont eu le courage de faire état de leurs rencontres avec des OVNI...

Retour SOMMAIRE page.



Les Déclarations des Hommes Politiques.



Les Déclarations des Scientifiques.



Si vous désirez en savoir plus, alors une petite visite sur le site se RR0 s'impose...
ou bien accédez directement sur les pages qui vous intéressent en cliquant sur les liens suivants :

Les Officiels     Les Dirigeants     Les Militaires     Les Scientifiques    



à suivre...


Pourquoi les scientifiques ne s'intéressent pas aux OVNI ?      Où en est la recherche officielle      Le Problème des Preuves      Les Phénomènes Naturels      Les Debunkers      L'Histoire Officielle      Les OVNI dans l'Histoire     



Retour à la page sur les OVNI.
 



Sommaire     Les "news"     Les Hérétiques      Archéologie     Paléontologie     Sciences de la Vie      Phénomènes Parapsychologiques      OVNI     Sciences de la Terre      Astronomie     Sciences Physiques     Mathématiques     Mythes et Légendes      Cryptozoologie     Sindonologie    



Copyright Les Découvertes Impossibles © 2000-2010 All rights reserved Marc ANGEE,
http://www.ldi5.com      email : marcogee wanadoo.fr