Mise à jour le 15/02/05
        

Le lama égyptien
ou
une girafe ?


 

 


 

Svetla Balabanova

Le Dr Svetla Balabanova en trouvant des traces de nicotine et de cocaïne dans des momies égyptiennes, a soulevé le problème du contact entre le Moyen-Orient et l'Amérique dans l'antiquité.

Bafouée, insultée, elle a subi les foudres de la communauté scientifique. Il est bien évidemment absurde de croire qu'il ait pu y avoir un contact entre l'Egypte pharaonique et l'Amérique, qui comme chacun le sait, n'a été découverte qu'en 1492 par Christophe Colomb. Il est encore plus impardonnable de faire croire au "bon peuple" que cela soit possible ou même imaginable sous peine de cautionner tout un tas d'inepties - aux yeux des ultra-rationalistes -, comme la croyance en la légende platonicienne de l'Atlantide, par exemple, ou encore le fait que la civilisation égyptienne ait pu être plus évoluée que ce que l'on en sait aujourd'hui -  ou tout au moins ce que l'on croit en savoir -.

La découverte du Dr Svetla Balabanova a depuis été confirmée par d'autres chercheurs.

Le problème qui se pose alors est de savoir comment cette nicotine et cette cocaïne sont parvenues en Egypte antique. Le contact étant par principe impossible, la seule explication "rationnelle" consiste donc à imaginer que ces plantes ne sont pas exclusives au continent sud américain, qu'elles étaient présentes au moyen-orient dans l'antiquité puis qu'elles ont disparu.
Explication ad hoc bien pratique (  puisqu'aucun indice ne peut étayer cette hypothèse ), qui permet de rejeter le problème et tout faire rentrer dans l'ordre !

 

Maintenant, que va-t-on faire de cette tablette ?

La palette dite de "Battlefield"

Cette image est extraite du livre :
"Les Égyptiens: à l'ombre des pyramides", texte de Jaromir Màlek, photographies de Werner Forman, aux éditions Atlas, 1988.
Titre original : "In the shadow of the pyramids", MacDonald and Co.Publishers.

Dans ce livre, on apprend que cette palette à deux faces servait à broyer du fard pour les yeux. Elle aurait été trouvée dans la région d'Abydos et sa datation est difficile à établir. D'après le style, la palette aurait été fabriquée à l'époque prédynastique de la civilisation égyptienne ( vers 5000/4500 av. J.C à 2925 av. J.C ).

Version "officielle" : il s'agit d'une gazelle et d'une dinde ! Comme chacun peut le constater...

 

Un grand MERCI à Mélissa et Mélodie Courchesne, du Québec, pour cette information particulièrement intéressante.

 

le 26/11/2004

 

 

Mise à jour le 15/02/2004

Encore une fois une image peut s'avérer être trompeuse...

 

Voici la palette dîte de "Battlefield" ( champ de bataille ) complète et l'explication officielle est que c'est une girafe !

 

On s'étonnera donc seulement de la différence "purement artistique" de représentations de girafes entre la palette du champ de bataille ( à gauche ) et, par exemple, la palette des "chiens" ( à droite ) où l'on peut voir sur le verso des girafes... avec leurs cornes caractéristiques, celles-là...


Palette du "champ de bataille"

Palette des "chiens"

 



La Machine d'Anticythère      Les Crânes de Cristal      Nanotechnologie      Glozel     Pierres gravées d'Ica      Les figurines d'Acambaro      Objets Volants      Les Cartes Antiques      La carte du créateur      Objets Fossiles      Métallurgie      Enigme de l'éclairage dans l'ancienne Egypte      Les Lampes Perpétuelles      les Murs Vitrifiés      Les cylindres de fer fossilisés     Les gaulois de l'an mille


Retour à la page sur l'Archéologie

Archéologie



Accueil     Sommaire     Les "news"     Les Hérétiques      Paléontologie     Sciences de la Vie      Phénomènes Parapsychologiques      OVNI     Sciences de la Terre      Astronomie     Sciences Physiques     Mathématiques     Mythes et Légendes      Cryptozoologie     Sindonologie    



Copyright Les Découvertes Impossibles © 2000-2010 All rights reserved Marc ANGEE,
http://www.ldi5.com      email : marcogee wanadoo.fr